Search:
Recent Changes - Keyword Listing

edit SideBar

Species / Alaria Cornuta

Alaria Cornuta

  • Alaria cornuta (d’Orbigny,1850)

Original description of Pterocera cornuta by d’Orbigny, 1850:

  • " Espèce allongée, à tours carénés, dont le dernier est pourvu en dessus d'une longue pointe, comme le P. myurus."

Locus typicus: Marquise, Pas-de-Calais, France.

Stratum typicum: Bathonian, Jurassic.

Pterocera cornuta (d’Orbigny,1850); Syntype; Bathonian, Jurassic; Marquise, Pas-de-Calais, France; 14 mm; Coll. MNHN, No. A 04976
Copyright Museum national d'Histoire naturelle Paris


History and Synonymy

1866

Description of Alaria cornuta d’Orbigny, 1850 by Piette, 1866 :

  • "Testâ turritâ, fusiformi; anfractibus carinatis in medio, striatis, ultimo bicarinato, cujus carinae spinam ferunt, aperturâ subquadratâ."
  • "Coquille turriculée, fusiforme, composée de tours carénés, couverts de stries transversales. Le dernier a deux carènes qui, sur le côté opposé à l'aile, projettent ou tendent à projeter une épine. Parfois, entre cette première épine et l'aile, il y en a une seconde sur la carène postérieure. C'est même la seule qu'on aperçoive sur certains échantillons. Aile formée de deux digitations. Canal inconnu. Ouverture subquadrangulaire. Sur l'échantillon qui a servi de type à d'Orbigny, les filets transversaux, formés par les stries de l’avant-dernier tour, sont disposés de la manière suivante: entre la suture antérieure et la carène on voit d'abord un filament assez gros bordant la suture, puis deux très-minces, alternant avec deux plus gros, de la taille du premier, enfin plusieurs filaments très-minces. Entre la carène et la suture postérieure sont de fines stries, de taille égale, que l'état de détérioration du fossile ne nous a pas permis de compter exactement."
  • "Un spécimen de la collection de M. Martin nous a fourni, sur l'avant-dernier tour, un autre arrangement des stries: entre la suture antérieure et la carène sont six minces filaments égaux; entre la carène et la suture postérieure il y a cinq ou six filaments de fine épaisseur et de taille régulière."
  • "Un spécimen de la collection de M. de Ferry donne, pour les stries de l’avant-dernier tour, l'arrangement suivant: entre la carène et la suture antérieure sont trois gros filaments transversaux de taille égale; entre la carène et la suture postérieure sont quatre filaments égaux entre eux."
  • "On observe très-souvent de pareilles variations dans les divers individus d'une même espèce, et elles s'expliquent facilement; ainsi, pour la partie antérieure de l’avant dernier tour, les trois filaments du spécimen de M. de Ferry sont caractéristiques de l'espèce. Qu'entre ces trois filaments s'en intercalent trois plus petits, on a le spécimen de d'Orbigny; que les petits filaments atteignent une taille égale à celle des gros, on aie spécimen de M. Martin. Un seul échantillon, celui de M. de Ferry, nous a permis de compter exactement les stries du dernier tour. Entre la suture et la carène postérieure il y a cinq filaments égaux. Entre les deux carènes il y en a trois gros, alternant avec trois plus petits. La base est parcourue par des filaments de petite taille, alternant avec de plus gros."

Localities: Marquise, Pas-de-Calais; Sainte-Anne and Dijon, Côte-d’Or, France.

Measurements: height of the fragment (d’Orbigny type) 14 mm; height last whorl without channel 10 mm; width last whorl without wing 9 mm.

Alaria cornuta in Piette, pl. 10, fig. 10-13


Specimens from institutional collections

Alaria cornuta (d’Orbigny,1850); Bathonian, Jurassic; Hydrequent, Pas-de-Calais, France; 20.5 mm; Coll. MNHN, No. A 24496
Copyright Museum national d'Histoire naturelle Paris


References:


Edit - History - Print - Recent Changes - Search

- This page is owned by Ulrich Wieneke
- Copyright features see here: Copyright
- It was last modified on August 24, 2016, at 12:29 PM-