Search:
Recent Changes - Keyword Listing

edit SideBar

Species / Chenopus Acuticarinatus

Chenopus Acuticarinatus

  • Chenopus acuticarinatus Buvinier in Piette, 1876

Original description of Chenopus acuticarinatus Buvinier in Piette, 1876:

  • "Testâ turritâ, fusiformi, transverse tenuiter striata; anfractibus in medio carinatis; ultimo anfractu bicarinato; labro expanso, quadrangulari, tridactylo; canali producto, subrecto."
  • "Coquille fusiforme, allongée; spire composée d'environ neuf tours convexes, couverts de minces filets transversalement enroulés, carénés vers leurs milieux, à carène relevée par une côte étroite et saillante; le dernier est bicaréné. En avant de la carène des derniers tours, on distingue sur certains échantillons, entre les filets enroulés transversalement, une petite côte ou un léger filet aigu et saillant, qui donne à la suture un aspect canaliculé et qui se prolonge entre les deux carènes du dernier tour. Aile palmée, très-développée, ne s'appliquant pas seulement contre les deux derniers tours de spire comme celle des Alaria, mais contre les quatre derniers au moins. Sa partie médiane, presque lisse sur le bord, est légèrement striée dans le même sens que le reste de la coquille. Elle présente deux larges digitations carénées, presque droites, prolongement des deux carènes du dernier tour: celle qui est placée en avant paraît avoir son centre de courbure vers le canal; peut-être sa pointe se recourbe-t-elle en sens inverse; l'autre a le sien vers la pointe de la spire. La partie postérieure de l'aile n'apparaît pas sur les types d'une manière assez nette pour être décrite. Il y a un sinus correspondant à une partie bossuée de l'aile, entre le canal et la digitation antérieure; il y en a aussi un destiné à laisser passer l'extrémité du pied de l'animal entre la seconde digitation et la spire. Une troisième digitation assez problématique semble être placée à la partie postérieure de l'aile et suivre la direction de la spire. Le canal, dont la pointe est brisée sur les types, est large, assez long, caréné extérieurement, presque droit, légèrement recourbé vers le côté opposé à l'aile. Certains échantillons ont la carène du tour qui précède l'avant-dernier très-finement crénelée. Les ornements de l'avant-dernier tour sont disposés de la manière suivante: neuf minces filets s'enroulent entre la suture postérieure et la carène qui est aiguë. Sur la partie antérieure du tour, on voit, à partir de la carène, trois moyens filets, suivis d'un très-gros faisant saillie, puis une rampe probablement striée encaissant la suture. Le dernier tour présente les dispositions suivantes: le long de la suture court une petite rampe parcourue par deux minces filets; un filet plus gros forme l'arête de la rampe. Ensuite on en voit six très-minces qui se prolongent sur l'aile ainsi que ceux dont il vient d'être question. Puis vient la carène postérieure, qui est bien anguleuse. Entre elle et la carène antérieure, qui est plus obtuse, s'enroulent de très-minces filets parmi lesquels il y en a trois plus gros se prolongeant sur l'aile. La partie antérieure du tour paraît lisse; on y distingue deux moyens filets et des stries d'accroissement. Le canal aussi paraît lisse."

Locus typicus: Souilly (Meuse), France

Stratum typicum : Kimmeridgian, Jurassic

Dimensions: height with canal 21 mm, height without canal 15 mm.

Chenopus acuticarinatus in Piette, 1876, Pl. 52, fig. 6-9

Chenopus acuticarinatus Buvinier in Piette, 1876; Kimmeridgian, Jurassic; Souilly, France; Syntype; MNHN R 00013; Copyright Museum national d'Histoire naturelle Paris

Chenopus acuticarinatus Buvinier in Piette, 1876; Kimmeridgian, Jurassic; Souilly, France; 18 mm; Syntype; MNHN R 00012; Copyright Museum national d'Histoire naturelle Paris

References:


Edit - History - Print - Recent Changes - Search

- This page is owned by Ulrich Wieneke
- Copyright features see here: Copyright
- It was last modified on December 29, 2012, at 08:46 PM-