Search:
Recent Changes - Keyword Listing

edit SideBar

Species / Strombus Blanci

Strombus Blanci

  • Strombus blanci Tröndlé & Salvat, 2010

Original Description of the holotype of Strombus (s.l.) blanci by Tröndlé & Salvat, 2010, p. 616:

  • "Coquille de taille moyenne, 37,5 mm, biconique, au test épais. Largeur à l’épaule du dernier tour: 22 mm. La protoconque est usée et incomplète. Les tours, au nombre de 6, sont séparés par une suture bien distincte. La spire est peu développée: 8 mm en vue ventrale et 13 mm en vue dorsale. Le test est sculpté par des rides spirales, 6 sur l’avant dernier tour, une vingtaine sur le dernier tour où elles se divisent en trois rides plus fines. Ces rides ont un aspect granuleux et sont d’inégales épaisseurs, plus ou moins obsolètes dans la partie dorsale. Tous les tours précédant le dernier présentent des varices axiales. Deux cordes spirales parcourent le dernier tour. La première, au cinquième supérieur du dernier tour en vue dorsale, comporte des nodules émoussés au nombre de 11 sur la totalité du dernier tour. La seconde corde spirale, située à mi-distance de la corde supérieure et du canal siphonal, et qui se termine juste au-dessus de l’encoche stromboïde, comporte 3 nodules beaucoup plus émoussés que ceux de la corde supérieure, et seulement sur la partie du test comprise entre la face ventrale et la face dorsale. Sur la face ventrale, ces deux cordes sont obsolètes. Une varice axiale est située en arrière du labre. La protoconque est érodée. Extérieurement, la coquille est uniformément blanche. L’ouverture est large et occupe les 2/3 de la hauteur du test. Le labre est légèrement épaissi. L’encoche stromboïde est en forme de U ouvert et se situe aux 2/3 inférieurs du labre. Le canal siphonal est court et rejeté dorsalement. Une vingtaine de stries courtes marquent l’intérieur du labre, devenant obsolètes à la partie supérieure de celui-ci. La columelle, sensiblement concave, possède 2 plis à sa partie inférieure, juste au-dessus de l’encoche bordant le canal siphonal. Le cal columellaire est lisse, brillant et peu épais. L’ouverture est de couleur crème."

Locus typicus: "atoll de Niau, Archipel des Tuamotu, Polynésie française", French Polynesia, South Pacific Ocean

Stratum typicum: "sédiments bioclastiques pleistocènes", Pleistocene

Types: Holotype MNHN no. 23289; Paratypes MNHN no. 23290 (4 specimens)

Strombus blanci Tröndlé & Salvat, 2010; Paratype; ~120.000 YBP, Pleistocene; Niau Atoll, Tuomoto Archipelago, French Polynesia, South Pacific Ocean; Coll. Gijs Kronenberg no. 6387

Comment Liverani:


Specimens from private collections

Strombus blanci Tröndlé & Salvat, 2010; ~120.000 YBP, Pleistocene; Niau Atoll, Tuomoto Archipelago, French Polynesia, South Pacific Ocean; 37 mm; Coll. Ulrich Wieneke

Strombus blanci Tröndlé & Salvat, 2010; ~120.000 YBP, Pleistocene; Niau Atoll, Tuomoto Archipelago, French Polynesia, South Pacific Ocean; ~120.000 YBP, Pleistocene; Coll. Gijs Kronenberg no. 6369


References

  • Tröndlé J. & Salvat B. 2010. — La thanatocénose du lagon de l’atoll Niau (Polynésie française) avec la description d’une nouvelle espèce de Strombus (Mollusca, Gastropoda, Strombidae). Zoosystema 32(4): 613-623. (Fulltext)

Internet


Edit - History - Print - Recent Changes - Search

- This page is owned by Ulrich Wieneke
- Copyright features see here: Copyright
- It was last modified on January 17, 2017, at 11:35 AM-