Search:
Recent Changes - Keyword Listing

edit SideBar

Species / Alaria Lotharingica

Alaria Lotharingica

  • Alaria lotharingica Schlumberger, 1864

Original description of Alaria lotharingica by Schlumberger, 1864:

  • "Coquille fusiforme, composée de neuf à dix tours, renflés au milieu et couverts d'une double série de filets transversaux, alternativement plus forts et plus fins. Chaque tour porte huit à douze côtes, quelquefois épineuses, qui en occupent toute la largeur et qui disparaissent sur le dernier tour, à la naissance de l'aile. Le dernier tour occupe la moitie de la longueur totale; il s'allonge en avant en un canal étroit, largement uni dans le jeune âge, à une digitation simple, recourbée vers le sommet de la spire. A l'opposé de l'aile, une forte épine, recourbée, suivie de trois ou 'quatre épines plus petites, donne naissance à une carène qui se prolonge jusqu'au bout de la digitation. Bouche ovale bordée, à l'état adulte, d'un épais bourrelet columellaire."

Locus typicus: Forêt de Haye, near Nancy, Meurthe-et-Moselle, France.

Stratum typicum: Bajocian, Jurassic.

Alaria lotharingica Schlumberger, 1864; pl. VI, fig. 1, 2, 3


History and Synonymy

1867

Description of Alaria lotharingica by Piette, 1867:

  • "Testâ turritâ, transverse striatâ; anfractibus numerosis, convexis, transverse striatis, costas longitudinaliter ferentibus; ultimo carinato; alâ monodactylâ, recurvâ; canali brevi rectoque."
  • "Coquille turriculée, allongée, fusiforme. Spire étroite, composée do tours nombreux (au moins dix; l'imperfection des spécimen qui ont été trouvés jusqu'à présent ne permet pas d'en indiquer le nombre, car tous ont la pointe cassée); ces tours sont légèrement convexes, striés transversalement, costulés en long; le dernier est fortement caréné. Sa carène, qui devient épineuse, sur le côté opposé à l'aile, forme, en se prolongeant, une digitation épaisse, tordue sur elle-même, qui s'arque vers la pointe de la spire. Canal large, court et droit. Suture onduleuse."

Cette espèce présente trois variétés qui méritent une description spéciale:

  • "Première variété. - La première variété, que je considère comme le type de l'espèce, a été représentée pl. 21, fig. 1, 2, 3. Elle est très-allongée; ses tours croissent très-lentement; ses côtes longitudinales vont d'une suture à l'autre; elles disparaissent sur l'avant-dernier tour, avant que l'aile ne se soude à sa partie antérieure. Cet avant-dernier tour en a neuf; celui qui le précède, dix; le dernier n'a ni côtes ni dentelures; à peine quelques stries d'accroissement y sont-elles indiquées; la carène se relève en un renflement épineux, assez puissant, sur le côté opposé à l'aile. Ouverture large, ovalaire, bordée d'un bourrelet columellaire. L'aile formée par une digitation puissante, peu recourbée, presque perpendiculaire à l'axe de la spire, se tord sur elle-même et porte, du côté de l'ouverture, un sillon longitudinal, bordé de stries longitudinales et terminé, vers la bouche, par un delta. Les filets qui parcourent transversalement l'avant-dernier tour sont disposés de la manière suivante: en partant de la suture postérieure, on remarque cinq très-minces filets alternant avec quatre gros; un cordonnet forme la sommité de la convexité du tour; on voit ensuite un très-mince filet, puis six moyens, et enfin la suture antérieure. Ceux du dernier tour sont disposés ainsi: entre la suture et la carène, cinq minces filets alternent avec quatre gros; carène sillonnée par de très-minces filets parallèles à son arête. Partie antérieure du dernier tour couverte de filets assez gros alternant avec de très-minces. Vers la naissance du canal, les minces filets, au lieu d'être intercalés un à un entre les gros, sont intercalés deux à deux. M. Schlumberger regarde avec raison cette variété comme l'adulte de l'espèce"

Measurements: height of the fragment 31 mm, height of last whorl 18 mm; width of last whorl without wing, 16 mm, width of last whorl with wing, 24.5 mm.

Alaria lotharingica in Piette, 1867; pl. 21, fig. 1-3

  • "Deuxième variété. - Une seconde variété, figurée pl. 21, fig. 4-6, diffère de la précédente en ce que l'épine que porte sa carène, sur le côté columellaire 7, est moins épaisse que celle de l'adulte. Entre cette épine et l'aile , il y a une série de trois petits tubercules épineux, suivis de festons caronculeux. Parmi les côtes longitudinales, on en voit quelques-unes qui sont pointues, comme si l'animal, en les formant, avait eu la velléité de commencer une aile elles sont irrégulièrement placées. Les filets qui s'enroulent transversalement sur l'avant-dernier tour sont ainsi disposés: près de la suture postérieure, quatre minces alternent avec trois gros; viennent ensuite deux gros, puis trois excessivement minces, presque imperceptibles, dans une dépression. Un cordonnet portant trois moyens filets forme le sommet de la convexité du tour; ensuite on voit deux minces filets alternant avec deux gros, et enfin quatre gros près de la suture antérieure. Sur le dernier tour, entre la suture et la carène, et parallèlement à elles, on remarque un très-mince filet, un gros, un moyen, puis cinq gros alternant avec quatre fins Au delà de la carène, on en voit un fin, un moyen, puis une série de gros alternant avec de très-fins, presque imperceptibles même avec le secours de la loupe."

Measurements: height of the fossil 29 mm, height of last whorl 19 mm; width of last whorl without wing, 16 mm.

Alaria lotharingica in Piette, 1867; pl. 21, fig. 4-6

  • "Troisième variété. - Une troisième variété, figurée pl. 21, fig. 7-11, est moins allongée que les précédentes. Sa spire forme un angle légèrement concave. Sa carène porte de grosses dentelures ou nodules épineux, jusqu'à la naissance de l'aile qui est séparée du dernier tour par une dépression longitudinale. Aile très-large, à bord épais, se prolongeant en une digitation qui se recourbe vers la pointe de la spire plus vite que celle du type adulte. Canal large, court et droit. Ouverture subtriangulaire. Les côtes longitudinales sont presque toutes anguleuses ou même épineuses, aux deux tiers postérieurs de leur longueur. Les filets qui ornent transversalement l'avant-dernier tour sont disposés de la manière suivante: sur sa partie postérieure, il y en a six moyens; un filet double forme le sommet de la convexité; huit moyens parcourent la partie antérieure du tour. Sur le dernier tour, on remarque, entre la suture et la carène, six gros filets alternant avec six très-minces. Carène portant cinq filets très-ténus. Une série de trente ou quarante gros filets séparés par des filets excessivement minces orne la partie antérieure de ce tour; leur disposition est telle que, près de la carène, il n'y en a jamais qu'un petit entre deux gros, tandis que, près du canal, et sur le canal lui-même, il y en a toujours deux petits entre deux gros."

Measurements: height of the fragment 32 mm, height of last whorl 21 mm; width of last whorl without wing, 14 mm, width of last whorl with wing, 19 mm.

Alaria lotharingica in Piette, 1867, pl. 21, fig. 7-11

Localities: Forêt de Haye, near Nancy, Meurthe-et-Moselle, France.

1888

Alaria lotharingica in Hudleston, 1888, pl. V, fig. 9


References


Edit - History - Print - Recent Changes - Search

- This page is owned by Ulrich Wieneke
- Copyright features see here: Copyright
- It was last modified on August 30, 2015, at 05:01 PM-