Search:
Recent Changes - Keyword Listing

edit SideBar

Species / Pietteia Rarispina

Pietteia Rarispina

Stromboidea


Original description of Alaria rarispina by Schlumberger, 1864:

  • "Coquille fusiforme, à spire grêle, composée de sept à huit tours anguleux, subcarénés au tiers postérieur de la largeur, ornés de cinq à six côtes saillantes inégalement distribuées, marquées à la carène d'une épine obtuse. La carène se prolonge sur le dernier tour jusque sur la digitation; mais les côtes s'atténuent déjà sur l'avant-dernier tour et disparaissent au-dessous de l'ouverture. Toute la coquille est garnie de filets transversaux saillants, entre lesquels sont intercalés quelquefois des filets plus fins. Le dernier tour est trapu et se termine antérieurement par un canal grêle, et sur le côté par une digitation tordue et recourbée vers le sommet de la spire, A l'opposé de l'aile, une côte se termine sur la carène par une épine obtuse."

Locus typicus: Forêt de Haye, Nancy, Meurthe-et-Moselle, France

Stratum typicum: Bajocian, Jurassic

Alaria rarispina Schlumberger, 1864, pl. VI, fig. 7, 8, 9


History and Synonymy

1867

Description of Alaria rarispina (Schlumberger, 1864) by Piette, 1867:

  • "Testa turritâ, fusiformi; anfractibus 10 convexis, subcarinatis, transversè striatis, longitudinaliter costas ferentibus raras; ultimo bicarinato, unam ferente spinam ad posteriorem carinam; alâ monodactylâ; digito curvo tortoque; canali longo et curvo; aperturâ subquadratâ."
  • "Coquille turriculée, allongée, fusiforme, à spire grêle, composée de 10 ou 11 tours convexes, anguleux au tiers postérieur de la hauteur, striés en travers, costulés en long. Le dernier, qui est très-développé, est bianguleux et ne porte pas de côtes; il est armé d'une épine sur le côté opposé à l'aile et on soupçonne, à la naissance de l'aile, une seconde épine que l'imperfection de l'échantillon qui a servi de type ne laisse pas bien apercevoir. L'angle ou carène postérieure de ce tour se prolonge en une digitation épaisse, légèrement tordue sur elle-même, s'infléchissant vers la pointe de la spire. Overture assez large, sub-quadrangulaire. Columelle lisse, peu épaisse; canal strié, étroit, légèrement recourbé en arrière (l'extrémité en est brisée sur le type). Suture onduleuse, assez profonde. Les côtes longitudinales, irrégulièrement espacées, sont au nombre de quatre ou cinq sur chaque tour. Elles s'étendent d'une suture à l'autre, mais sont plus accentuées sur la partie antérieure que sur la partie postérieure; elles ont la forme d'une épine obtuse dont la pointe est sur la carène. Les filets qui parcourent transversalement l'avant-dernier tour sont disposés de la manière suivante: sur sa partie postérieure sont cinq gros filets alternant avec six très-ténus; viennent ensuite la carène, puis, sur la partie antérieure, trois très-minces filets accompagnant la carène, et enfin quatre gros alternant avec quatre très-ténus. Les filets du dernier tour sont coordonnés de la manière suivante: entre la suture et la carène postérieure, quatre moyens filets alternent avec quatre petits, et deux moyens bordent la carène. Entre la carène postérieure et la carène ou angle antérieur, deux moyens filets alternent avec deux très-petits, puis six gros alternent avec six plus petits qui se dédoublent sur le renflement épineux; le sixième gros filet surmonte l'angle lui-même. Sur le dessous du dernier tour, on voit, à partir de l'angle, d'abord deux minces filets, ensuite un gros, puis deux minces, puis un gros, et enfin une série de minces filets alternant avec de plus gros."

Locality: Forêt de Haye, Nancy, Meurthe-et-Moselle, France

Stratigraphy: Bajocian, Jurassic

Measurements: height of the fossil, with channel, 34.5 mm; height without channel 26 mm; width with wing 24 mm; width without wing 13 mm.

Alaria rarispina in Piette, 1867, pl. 20, fig. 1, 2 and 3


References


Edit - History - Print - Recent Changes - Search

- This page is owned by Ulrich Wieneke
- Copyright features see here: Copyright
- It was last modified on May 12, 2016, at 01:23 PM-