Search:
Recent Changes - Keyword Listing

edit SideBar

Species / Pietteia Roubaleti

Pietteia Roubaleti

Stromboidea


Original Description of Alaria roubaleti by Schlumberger, 1864, p. 222:

  • "Coquille fusiforme, composée de neuf à dix tours. Ceux du jeune age sont renflés au milieu, ornés de côtes nombreuses couvertes de filets transversaux; plus tard, le renflement des tours se transforme en une carène située au tiers antèrieur de la largeur; les côtes deviennent des dentelures de la carène, et les filets disparaissent sur la partie posterieure du tour qui devient presque lisse et ne persiste qu'antérieurement, en avant de la carène. L'un des filets, un peu plus saillant, accuse nettement le suture. Le dernier toour, plus long à lui seul que le reste de la spire, se termine en avant par un canal droit légèrement courbé, perpendiculairement au plan de la bouche. Une large échaucrure de l'aile sépare le canal d'une digitation simple, dont le bord intérieur remonte jusqu'à la carène du tour précédent. La carène dentelée qui règne sur les derniers tours sa continue sur l'aile, où les dentelures deviennent des festons caronculeux. Une seconde carène moins prononcée, antérieure, prend naissance sous l'aile, à sa jonction avec l'avant-dernier tour et passe sur le dos jusqu'à l'extrémité de la digitation. La surface de l'aile est finement striée transversalement et marquée de quelques plis d'accroissement très-fins, parallèles à l'échancrure. Bouche triangulaire, bord columellaire lisse."

Locus typicus: Forêt de Haye, Nancy, Meurthe-et-Moselle, France

Stratum typicum: Lower Oolith, Bajocian, Jurassic

Alaria roubaleti Schlumberger, 1864, pl. VI, fig. 4, 5, 6


History and Synonymy

1867

Description of Alaria roubaleti by Piette, 1867:

  • "Testâ fusiformi, transverse striatâ; anfractibus 10 in medio carinatis, costas longitudinaliter ferentibus; ultimo bicarinato, non costato, obtusas duo spinas ad posteriorem carinam ferente; alâ monodactylâ; canali longo; aperture â triangulari."
  • "Coquille turriculée, allongée, fusiforme, composée de dix ou onze tours convexes, transversalement striés; les premiers sont ornés de côtes longitudinales, au nombre de 18 à 22 sur chacun d'eux; ceux qui viennent ensuite, au lieu de côtes, portent, sur leur carène située vers leur milieu, une série de dentelures ou granules épineux qui, prenant naissance à quelque distance de la suture antérieure, s'accentuent sur la carène et disparaissent sur la partie postérieure des tours, bien avant d'atteindre la suture postérieure; ces dentelures sont au nombre de 12 sur l'avant-dernier tour. Le dernier est bicaréné: la carène antérieure, très-peu marquée, disparaît en atteignant l'aile; la carène postérieure, très-accentuée, porte deux renflements sub-épineux, l'un sur le côté opposé à l'aile, l'autre (dont manquent certains individus), entre l'aile et ce premier renflement. L'expansion aliforme, naissant à la carène de l'avant-dernier tour, est une large digitation triangulaire, longitudinalement striée, qui n'est que le prolongement de la carène postérieure; elle semble s'infléchir vers la pointe de la spire. Ouverture subtriangulaire, très-large. Columelle lisse. Canal assez large, très-légèrement courbé suivant un arc dont le centre serait dans un plan perpendiculaire à celui de l'ouverture. Les échantillons qui m'ont été communiqués ont l'extrémité du canal brisée, en sorte que le sens de la courbure de cette extrémité n'a pu être déterminé. Les filets qui parcourent transversalement la coquille, très-bien marqués sur les premiers tours, s'atténuent sur les derniers et s'effacent presque complètement sur leur partie postérieure; un d'eux reste toujours très-apparent: il accompagne la suture antérieure. Voici leur arrangement sur l'avant-dernier tour: entre la suture postérieure et la carène, il y a quatorze filets très-minces, mais de grosseurs diverses; entre la carène et la suture antérieure, sont un moyen filet, trois minces alternant avec trois gros, trois minces dans une dépression, enfin un très-gros, bordant la suture. Le dernier tour paraît lisse au premier aspect; il est cependant couvert de très-minces filets qui s'enroulent transversalement sur lui: on en remarque 25 de grosseurs irrégulières entre la suture et la carène postérieure; entre les deux carènes, au-dessous d'un renflement épineux, j'en ai compté 10 qui sont à peine visibles, même à la loupe; ils disparaissent dans le voisinage de l'aile. Des filets s'enroulent encore transversalement sur le dessous du dernier tour, mais ils y sont si atténués que les intervalles entre les stries d'accroissement ont plus de relief qu'eux."

Locality: Forêt de Haye, Nancy, Meurthe-et-Moselle, France

Stratygraphy: Oolithe inférieure, Bajocian, Jurassic

Measurements: supposed height of the fossil, 40 mm; height of the fragment 35 mm; height of the last whorl, with known channel fragment, 24 mm; height of the last whorl, without channel fragment, 16 mm; width of fossil without wing 13.5 mm; width of fossil with known fragment of wing 21 mm.

Alaria roubaleti in Piette, 1867, pl. 20, fig. 4, 5, 6, 7 and 8


Specimens from private collections

Pietteia cf. roubaleti (Schlumberger, 1864); Humphriesianum-zone, lower Bajocian, Jurassic; Evrecy, Calvados, France; 40 mm; Coll. Lionel Maerten


References


Edit - History - Print - Recent Changes - Search

- This page is owned by Ulrich Wieneke
- Copyright features see here: Copyright
- It was last modified on October 03, 2016, at 09:56 AM-