Search:
Recent Changes - Keyword Listing

edit SideBar

Species / Xenophora Wemmelensis

Xenophora Wemmelensis

Stromboidea


Original Description of Xenophora wemmelensis by Glibert, 1938, p. 55:

  • "Coquille de taille moyenne, trochoïde, à galbe conique. Spire peu élevée formée de cinq à six tours légèrement convexes, très agglutinants sur toute leur surface. Bauton embryonnaire planorbiforme constitué de trois tours non agglutinants. Ornamentation des parties libres presque effacée, constituée de faibles stries incurvées, tres obliques, croisées de stries spirales ondulées. Hauteur du dernier tour égale à la moitié de la hauteur totale de la coquille. Caréne de la périphrie´du dernier tour traaanchante, très ondulée et irréguliére. Base imperforée, ornée de plis d’accroisement. Overture grande. Échancrure de labre très prononcée. Columelle réfléchie sur l’ombilic et la masquant complétamente. Les coquilles agglutinées sont principalment des lamellibranches de genres Cardita, Astarte, Crassatella, Lucina, Corbula. Plus rarement des colonies de Lunulites (Bryozoaire)."

Locus typicus: Neder-over-Heembeek and Laeken, Brussels, Brussels-Capital Region, Belgium; Wemmel and Cautertaverent, Flemish Brabant Province, Belgium

Stratum typicum: "Wemmel Sand", Bartonian, (formerly Bruxellian), middle Eocene

Types: Cat. Types Invert. tert. Musée de Bruxelles, no.164. I.G. n° 9219. Neder-over-Heembeek.

Comment Glibert, 1938, p. 55:

  • "Cette espèce, assez abondante dans le Sables de Wemmel, a été rapportée, faut de bons exemplaires montrant la face inférieur, à X. agglutinans (Lamarck, 1804), qui appartient au sous-genre Trochotugurium. Le fossil de Sables de Wemmel se distingue de l’espèce de Lamarck par les tours embryonnaires constituant un bouton planorbiforme au lieu d’être régulierement coniques. Par l’étroitesse de l’ombilique du jeune et l’absence d’ombilique che l’adulte, cet ombilic se trouvant recouvert par la lame réfléchie formant la lèvre antérieure. Notre espèce se rapproche davantage de X. confusa Deshayes, 1832, mais a une forme moins élevée, et l’ouverture plus élargie au voisinage de la columelle. "

Synonymy: Phorus agglutinans Vincent, G. & Lefévre, Th., 1873, p. 71 (non Lamarck)

References:

  • Maxime Glibert, 1938. Faune Malacologique des Sables de Wemmel. II. Gastropodes, Scaphopodes, Céphalopodes. Bruxelles. Mémoires du Musée Royal d’Histoire Naturelle de Belgique. Mem. No. 85. p. 55, pl. II. Fig. 1

Edit - History - Print - Recent Changes - Search

- This page is owned by Ulrich Wieneke
- Copyright features see here: Copyright
- It was last modified on November 22, 2016, at 01:31 PM-