Search:
Recent Changes - Keyword Listing

edit SideBar

Species / Arrhoges Cossmanni

Arrhoges Cossmanni

Stromboidea


Original description of Chenopus cossmanni by Staadt, 1913:

  • "Forme un peu trapue; spire assez allongée, à galbe conique; sept ou huit tours à peine convexe, un peu étagés à la suture, ornés de petites côtes axiales courbes, très rapprochées qui cessen complètement sur le dernier tour. Ornementation axiale composée de filets extrêmement fins et serrés. Dernier tour court, ventru, muni de trois carènes obtuses, l'inférieure vaguement granuleuse circonscrit la base qui est convexe et ornée de stries spirales bien visibles. Ouverture large, sub-quadrangulaire, terminée en avant par un canal très court formant un petit bec recourbé à gauche. Aile petite, solide, presque carrée, largement sinueuse en avant où elle est marginée sur son contour et porte à peu de distance de celui-ci une ligne interne de petites granulations correspondant à un sillon externe; cette aile est composée de deux lobes, l'antérieur large et obtus, peu développé, à peine distinct du lobe inférieur qui est pointu, rainuré à l'intérieur et séparé de la spire par une large échancrure à bord très épais et réfléchi à l'extérieur. Columelle fortement excavée en avant, recouverte d'un bord très large, calleux, bien appliqué qui recouvre toute la région ventrale du dernier tour et s'étend sur une partie de l'avant-dernier avant de rejoindre le labre."

Comment by Cossmann, 1913:

  • "Par sa forme massive, son test épais, son aile très petite à bord postérieur retroussé en une lèvre épaisse, dépourvue de digitation et de gouttière spirale, cette espèce se distingue à première vue d'Analogus; ses tours presque plans, un peu étagés à la suture, ornés de côtes plus minces, plus rapprochées et plus courbées, cessant complètement sur le dernier tour qui porte seulement trois carènes obtuses, son aile moins triangulaire, plus convexe en avant, son canal court et incliné à gauche, son bord columellaire très étalé ne permettant pas de la confondre avec le jeune âge de Chenopus analogus Deshayes. La seule espèce dont notre coquille se rapporche beaucoup par l'aspect extérieur et dont elle n'est peut-être qu'un variété, est Chenopus thielensi Vincent (G. Vincent, 1878, Description de l'étage Landénien inférieur de Belgique, p. 44. pl. X. fig. 1), du Landénien de Belgique; toutefois, cette dernière semble plus élancée, avec des tours plus convexes, non étagés, munis de côtes plus droites, se prolongeant sur le dernier tour dont la base porte en avant un quatrième cordon concentrique, enfin son aile paraît plus petite, plus tirangulaire, dépourvue d'expansion antérieure. Malheureusement Ch. thielensi ayant été décrit d'après des moulages ne présentant que la face dorsale, les caractères de l'ouverture en sont inconnus, c'est ce qui nous décide à ne pas y réunir Arrhoges cossmanni."

Locus typicus: Jonchery-sur-Vesle, Marne, France; Type (pl. II); Coll Staadt; Coll. Molot; Chesnay, Yvelines, France; Coll. Staadt; very rare.

Stratum typicum: Thanetian, Paleocene

Dimensions: height 20 mm, diameter 17 mm.

Arrhoges cossmanni in Cossmann, 1913, pl. II, fig. 153.4

References:

  • Cossmann M. : Appendice n°5 au Catalogue illustré des Coquilles Fossiles de l'Eocène des environs de Paris, Bruxelles, Octobre 1913. species 153-4, Pl. II, 1913, Iconographie, T. II, pl. LXV.

Edit - History - Print - Recent Changes - Search

- This page is owned by Ulrich Wieneke
- Copyright features see here: Copyright
- It was last modified on March 18, 2016, at 12:54 PM-