Search:
Recent Changes - Keyword Listing

edit SideBar

Species / Arrhoges Dispar

Arrhoges Dispar

Stromboidea


Original description of Chenopus dispar by Deshayes, 1865:

  • "C. testa elongata-angusta; spira turrita, apice obtusiuscula; anfractibus octonis, angustis convexiusculis, sutura impressa separatis, costulis longitudinalibus obtusis, rectis, regularibus ornatis, levigatis; ultimo, anfractu spira multo breviori, antice canali brevi, acuto, terminato, transversim tricostato, costis inæqualibus, subtuberculosis; labro alæformi, dilatato, bidigitato, lobo postico sursum usque ad anfractum tertium ascendente."
  • "Dans la localité où nous avons recueilli cette espèce, les fossiles sont engagés dans une couche de sable argileux et glauconieux, où ils ont acquis une fragilité excessive; aussi pour les conserver, il faut les extraire sur un fragment du terrain. C'est en prenant ces précautions que nous sommes parvenu à obtenir un seul individu, vu d'un côté seulement, de la nouvelle espèce que nous allons décrire. Ce Chenopus est de petite taille, il est remarquable par la disparité des ornements de la spire et du dernier tour; la première portant dans toute sa longueur des côtes longitudinales, le second étant partagé par trois cordons transverses. La spire, allongée, étroite, turriculée, est composée de huit tours étroits, s’accroissant assez lentement, peu convexes, lisses, réunis par une suture simple et déprimée, sur leur surface s'élèvent des côtes longitudinales, droites, obtuses, descendant d'une suture à l'autre. Le dernier tour est court, il forme les deux cinquièmes environ de la longueur totale; la suture en est à peine déviée; il s'atténue rapidement en avant pour se terminer par un très-court canal. Le bord droit est dilaté en aile sub-quadrangulaire, laquelle se prolonge en deux petites digitations triangulaires presque égales. Un appendice postérieur attaché à la spire remonte en arrière et s'arrête à la hauteur de la moitié du troisième tour. Il est impossible de voir l'ouverture, dont les caractères doivent être semblables à ceux des espèces analogues."

Description of Chenopus dispar by Maurice Cossmann: Forme assez étroite ; spire allongée ; à galbe conique, huit ou neuf tours de spire ornés de côtes courbes, saillantes, un peu épaisses sur la partie antérieure des tours ; le dernier est assez court, muni de trois carènes anguleuses, l’inférieure plus saillante contre laquelle s’arrêtent les côtes axiales, après y avoir formé une série de nodules épineux à la périphérie de la base qui est excavée sur le cou du canal. Ouverture peu large, subquadrangulaire, terminée en avant par un long canal mince, pointu, un peu incliné en arrière. Aile mince, fragile, trapézoïde, bien développée, comportant un lobe antérieur court, assez large, presque carré, placé très en avant, séparé par un large sinus d’une longue digitation grêle, rainurée antérieurement, presque aussi longue que la spire dont elle est séparée par une large échancrure sinueuse. Columelle régulièrement incurvée, recouverte d’un bord étroit, très mince, à peine distinct sur la région ventrale du dernier tour, sub détaché en avant où il forme une petite lamelle appliquée contre le canal ; en arrière, il rejoint le labre avec lequel il se prolonge sous forme de gouttière jusqu’au sommet de la spire. R.D. C’est bien à cette espèce créée d’après un moule du calcaire de Vaux-sous-Laon et que l’on trouve assez communément dans le Landénien de Belgique (G. Vincent, 1878, Description de l’étage Landénien inférieur de Belgique, p. 43, pl. X, fig. 2) qu’il y a lieu de rapporter les échantillons recueillis à Châlons-sur-Vesle. Ils se distinguent aisément de Chenopus analogus Deshayes, par leur spire ornée de plis plus épais et moins nombreux, par leur dernier tour plus ventru, muni d’une forte carène denticulée, par leur base dépourvue de plis axiaux et sur laquelle s’enroulent deux carènes saillantes, par leur aile tout à fait différente, bien plus grande, plus mince, présentant deux expansions latérales dont l’inférieure très développée forme une longue digitation ; enfin, par leur bord columellaire peu distinct et bien appliqué sur la base, se prolongant dans l’angle inférieur de l’ouverture en une gouttière qui, chez les individus adulte, atteint le sommet de la spire.

Locus typicus: Vaux-sous-Laon, Aisne, France

Stratum typicum: "Sables inférieurs", Thanetian, Paleocene

Locations: Châlons-sur-Vesles, Marne, France; Chesnay, Yvelines, France

Dimensions: height 18 mm, diameter 13 mm.

Chenopus dispar Deshayes, 1866, pl. 89, fig. 5

Arrhoges dispar (Deshayes, 1865); In Cossmann & Pissarro, 1910-1913; pl. XXX, fig. 153-1

  • Vaux sur Laon, France; Thanetian

Arrhoges dispar (Deshayes, 1865); In Cossmann, 1913, pl. VI, fig. 153-1

Aporrhais dispar (Deshayes, 1865); Eocene; Bishopstone, Herne Bay, Kent County, South East Region, England; Coll. BM(NH) no. G.64929; Copyright BM(NH)

Aporrhais dispar londinensis Wrigley, 1938; Holotype; London Clay; Ypresian, Lower Eocene; Highgate, North London City, Greater London County, London Region, England; Coll. BM(NH) no. G.61989; Copyright BM(NH)

Chenopus dispar (Deshayes, 1865); Thanetian, Paleocene; Wanzin (Wansin), Hannut, Wallonia, Belgium; Coll. BM(NH) no. G.1638; Copyright BM(NH)

Arrhoges dispar (Deshayes, 1865); Thanetian, Paleocene; Châlons-sur-Vesles, Marne, france; Coll. MNHN no. A27147; Copyright Museum national d'Histoire naturelle Paris

Arrhoges dispar (Deshayes, 1865); Hypotype; "Landenien inferieur", Thanetian, Paleocene; Wanzin (Wansin), Hannut, Wallonia, Belgium; Coll. RBINS no. 5419; Royal Belgian Institute of Natural Sciences

Arrhoges aff. dispar (Deshayes, 1865); Thanetian, Paleocene; Cauroy-lès-Hermonville, Marne, France; 21 mm; Coll. Christian Romanek

References:


Edit - History - Print - Recent Changes - Search

- This page is owned by Ulrich Wieneke
- Copyright features see here: Copyright
- It was last modified on November 03, 2017, at 09:54 AM-