Search:
Recent Changes - Keyword Listing

edit SideBar

Species / Arrhoges Palmata

Arrhoges Palmata

Stromboidea


Original Description of Arrhoges (Pseudodiartema) palmata by Gillet, 1921, p. 28:

  • "Labre occupant plus de la moitié de la hauteur totale de la coquille, orné à sa partie inférieure de quatre côtes longitudinales noduleuses très courtes, et de trois côtes tuberculeuses principales transversales, dont l'inférieure recouvre la gouttière basale formée par le labre, et la médiane traverse l'extrémité supérieure des côtes noduleuses transversales, toutes deux aboutissant au bord columellaire, tandis que la côte supérieure aboutit à l'extrémité supérieure du bord columellaire. Ces trois côtes forment, au bord du labre, les digitations caractéristiques du genre; elles sont séparées par une série de petites côtes dont deux médianes saillantes, séparées par des plus petites visibles seulement à la loupe; ces petites côtes se prolongent jusque sur le canal siphonal qui est brisé sur notre exemplaire et sur la partie inférieure du labre, adhérente avec lavant-dernier tour. La spire qui est formée de six tours présente une ornementation de Scalaire, c'est-à-dire, des côtes longitudinales (12 environ) occupant toute la hauteur du tour recoupées par des côtes d'accroissement assez fortes. L'ouverture n'est pas dégagée ; elle s'élargit de la partie supérieure à la partie inférieure ; la gouttière formée par la partie inférieure du labre est fermée et ne devait pas contenir de prolongement du manteau ; elle fait saillie à la partie supérieure pour former la première digitation.

Locus typicus: Wassy, Haute-Marne Department, France

Stratum typicum: Barremian, lower Cretaceous

Types: Holotype MNHN J01767, Collection Tombeck n°1991-14

Arrhoges (Pseudodiartema) palmata Gillet, 1921, pl. 3, fig. 4

Arrhoges (Pseudodiartema) palmata Gillet, 1921, pl. 3, fig. 4, photo & Copyright MNHN

Comment Gillet, 1921, p.28:

  • "Cette espèce constitue une section nouvelle qui semble former passage du genre Arrhoges au genre Diartema. Elle s'écarte de ce dernier genre par la moins grande hauteur et épaisseur du dernier tour, par l'absence d'une varice opposée à l'aile, par la présence d'un labre digité et non festonné; elle s'en rapproche par son labre court, digitiforme que l'on ne rencontre pas dans le genre Arrhoges, et qui me fait créer pour l'espèce une section nouvelle, par la présence d'une gouttière postérieure au labre. Elle doit être rangée dans le genre Arrhoges à cause de son aspect chénopodiforme, de son rostre assez court, de son aile adhérente à lavant-dernier tour, au niveau de la gouttière postérieure, sans digitation inférieure. Cette section s'écarte de Drepanochilus par son premier tour plus ventru et son labre moins prolongé en une pointe aiguë, d'Arrhoges s. str. par ce dernier caractère, de Monocyphus par l'absence de la grande expansion de l'aile; elle s'en rapproche par la forme générale et l'ornementation. Elle rappelle les formes tertiaires de Dientomochilus du groupe Digitolabrum qui sont des Strombidés."

References

  • Gillet (S.), 1921. Étude du Barrémien supérieur de Wassy (Haute-Marne). Bulletin de la Société Géologique de France, sér. 4, t. 21, p. 3-47, Fulltext

Internet


Edit - History - Print - Recent Changes - Search

- This page is owned by Ulrich Wieneke
Copyright Privacy Policy Impressum
- It was last modified on May 24, 2018, at 01:12 PM-